Lac de Serre-Ponçon © Bertrand Bodin

Vendredi 21 juillet 2017. Étape Embrun-Salon de Provence

On ne le dira jamais assez mais les étapes annoncées « de transition » s’avèrent parfois pleines de surprises au lendemain de grandes étapes alpestres où les organismes des coureurs ont été mis à l’épreuve. Celle-ci risque de ne pas y échapper. Comme le dit si bien Christian Prudhomme : « Attention à ne pas trop se laisser bercer par l’ambiance bucolique des villages et des paysages provençaux ! ». Avec 220 km, c’est l’étape la plus longue de cette 104ème édition avec une entame vallonnée sur les rives de Serre-Ponçon via Savines-le-Lac et Chorges avant un premier réveil sur les pentes du col Lebraut (1110 m) emprunté pour la première fois (5,68 % de moyenne sur 5 km). Puis, la journée se poursuivra vers les Alpes du Haute-Provence entre Bréziers et Sisteron puis sur les routes de l’arrière-pays sur les contreforts de la montagne de Lure. Une dernière occasion pour les baroudeurs de faire « parler la poudre » et de connaitre leur heure de gloire, espérant ne pas se faire rejoindre par le peloton en fin de journée dans les ultimes difficultés vers Salon de Provence.